Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Essai

Que vaut à l'usage la sacoche de réservoir 3D603 de Givi et surtout son système de fixation Tanklock ? Pour le savoir, nous avons testé l'ensemble durant plusieurs semaines. Bilan ? Une bonne surprise malgré quelques détails frustrants.

Sacoche de réservoir moto Givi 3D603 TanklockC'est un dilemme que l'on rencontrera de plus en plus dans les années à venir : comment transporter quelques affaires via une sacoche de réservoir quand on a une moto avec un réservoir non métallique ? Il y a quelque temps, une seule solution : la sacoche de réservoir classique, fixée sur un tapis couvrant tout le réservoir. Mais cette solution s'avérait onéreuse et le tapis en question masquait le réservoir, ce qui pouvait en rebuter certains. En 2012, Givi emboitaît le pas à SW-Motech et proposait sa version de la bride à fixer sur la trappe à essence : le Tanklock était né.

Givi Tanklock : Une bride assez discrète et diablement pratique

Sacoche de réservoir moto Givi 3D603 TanklockPour installer le système Tanklock, il faut jouer du tournevis et veiller à commander la bonne référence de support. En effet, le support métallique, en forme de fer à cheval, se commande séparément de la sacoche. Ses trous correspondent aux différentes trappes à essence disponibles sur les motos, généralement identiques sur les modèles d'une même marque. Une fois les vis d'origine retirées, on installe la bride en plastique (livrée avec la sacoche, nous y reviendrons) puis le support métallique. On revisse le tout avec les vis fournies par Givi et en 5 minutes, la moto est équipée. Esthétiquement, nous vous laissons juger mais c'est assez discret même si, par son diamètre conséquent, la bride ne passe pas totalement inaperçue mais ne gêne pas l'accès à la trappe à essence. Une fois le système monté sur la moto, il suffit de poser la sacoche dessus pour qu'elle se clipse sans grand effort. Si la sacoche est chargée, elle s'enclenche sous l'effet de son propre poids. Et pas besoin d'être parfaitement en ligne pour que l'accroche soit parfaite, le système centrant la sacoche sur quelques degrés. Retirer la sacoche est tout aussi simple, la gachette rouge étant aussi visible qu'accessible.

Sacoche 3D603 : Pensée pour la ville, et pas plus

Sacoche de réservoir moto Givi 3D603 TanklockSans tapis, on pourrait craindre que le réservoir ne soit à la merci des morsures de la sacoche. Peine perdue, la forme plate de sa base et la rigidité de celle-ci laissent la 3D603 légèrement en hauteur, épargnant le réservoir, même s'il n'est pas aussi bombé que celui de notre Yamaha MT-09.
En ce qui la concerne, la sacoche 3D603 est une petite sacoche à vocation urbaine de par sa contenance limitée. Mais elle s'acquitte à merveille de son rôle. Avec à peine 4 litres, n'imaginez pas partir en week-end. En revanche, pour aller au bureau et éviter d'encombrer son blouson, il y a largement de quoi faire. Smartphone, lunettes, clés, documents voire le repas du midi : tout peut y trouver sa place. Les deux premiers disposent d'ailleurs de logements spécifiques. Celui des lunettes, préformé, peut être retiré si vous n'en avez pas l'utilité tandis que le dessus de la sacoche reçoit le smartphone en le laissant visible. Cela peut s'avérer utile en cas d'utilisation de type GPS mais oblige trop à quitter la route des yeux. Nous avons apprécié la compacité de l'ensemble et sa rigidité. Ne vous attardez cependant pas trop sous l'orage car la résistance de la 3D603 est assez limitée. La housse fournie se montre plus efficace mais elle peu aisée à installer et occupe trop de place dans la sacoche si on souhaite l'avoir à portée de main.

Sacoche de réservoir moto Givi 3D603 TanklockDeux détails pour finir. Par sa forme en coupelle, la bride (appelée flasque par Givi) peut rattraper les éventuelles gouttes qui s'échappent du pistolet à la fin du plein. On apprécie, surtout avec une peinture mate. Plus étonnant, voire absurde : Givi livre la flasque en plastique avec la sacoche et non avec la fixation métallique propre à chaque moto. Si vous avez deux sacoches et une moto, ça ne sert à rien du tout ; et si vous avez une sacoche pour deux motos, il vous faudra racheter une flasque. Pour 6 €, ça peut sembler mesquin.

La Givi 3D603 correspond au cahier des charges : c'est une sacoche de réservoir adaptée à une utilisation urbaine pour qui veut une petite capacité de transport sans souffrir d'un encombrement pénalisant une fois arrivé à destination. Malgré un tarif de près de 80 €, cette solution évite le sac à dos et permet de transporter des objets rigides sans danger. Bien pensée, elle ne souffre que d'une étanchéité inférieure à 10 minutes et d'une housse … trop volumineuse. Mais le système Tanklock, apte à recevoir des sacoches de 4 à plus de 25 litres, est une réussite totale. Notamment pour les motos dont le réservoir bombé rend l'installation de sacoches conventionnelles plutôt délicat.

Plus répandu que le Quick Lock, le Tanklock de l'Italien Givi a suivi le concept de l'Allemand SW-Motech sur le marché. Nous allons prochainement tester celui-ci pour vous dire quel modèle s'avère le plus pratique au quotidien.

Essai publié le vendredi 05 septembre 2014 par Ludovic Vidal

Les plus

Système Tanklock quasi parfait
Simplicité d'utilisation
Facile à installer

Les moins

Housse de pluie pas du tout pratique

Vos commentaires