Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Sacoche de réservoir Shad SB35

Présentation

Les sacoches de réservoir ont toujours la cote. Elles multiplient en effet les aménagements ingénieux pour gagner en confort d'utilisation, à l'instar de la SB35, une nouveauté 2013 de Shad équipée de bretelles pour être transformée en sac à dos.

Sacoche de réservoir sac à dos 10 litres Shad SB35Pratique à moto, la sacoche de réservoir se fait souvent plus encombrante qu'autre chose une fois arrivé(e) à destination. Raison pour laquelle Shad livre une paire de bretelles avec sa nouvelle SB35, pour transformer ce bagage en sac à dos. Si l'idée n'est pas nouvelle (on se souvient notamment de la Bagster Infinity qui disposait d'un tel système), le concept gagne ici en confort, les bretelles en question se révélant matelassées. Elles disposent par ailleurs de mousquetons pour une mise en place plus aisée, de quoi compléter efficacement la poignée de transport.

Sacoche de réservoir Shad SB35 : Sac à dos en puissance

Avec un volume utile de 10 litres, la SB35 pourrait passer pour un peu trop compacte. Mais ce serait sans compter sur son double soufflet, qui permettrait de gonfler la contenance de cette sacoche à 40 litres. Afin d'ordonner un peu plus aisément son chargement, des poches sont aménagées à l'intérieur, tandis que deux autres prennent place à l'extérieur afin de garder une partie du contenu facilement accessible. Sur la partie supérieure, une grande fenêtre de PVC transparent permettra d'afficher une carte ou un itinéraire. Des zones réfléchissantes amélioreront la visibilité nocturne latérale.
Annoncée imperméable, la sacoche de réservoir Shad SB35 est censée s'adapter sur n'importe quelle moto grâce à un jeu de sangles réglables fournies.

Son tarif en fait un produit d'élite : elle est en effet proposée à 132 €. Espérons que la finition justifie un tel budget.

Présentation publiée le jeudi 20 décembre 2012 par Loïc Bonraisin
Dernière modification le mercredi 19 décembre 2012

Vos commentaires