Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Sous-vêtement BowTex Collants kevlar

Présentation

Malgré les avancées sur les jeans moto, ces derniers restent incompatibles avec vos impératifs de déplacements à moto ou scooter car trop identifiables ? Et si vous placiez le kevlar et les coques sous le pantalon de votre choix pour rouler en toute sécurité ? Présentation de BowTex.

Collants (ou sous-pantalon) moto et scooter BowTex en kevlarC'est une catégorie qui s'est (très) fortement développée ces dernières années mais il y a toutefois de nombreux utilisateurs pour qui les jeans renforcés taillés pour la moto ne sont pas encore adaptés. Il s'agit des motards et scootéristes qui, par choix ou par diverses contraintes liées à leur travail, ne peuvent pas se déplacer avec un pantalon dont l'aspect extérieur trahit l'utilisation. Pour eux, la marque BowTex pourrait bien représenter un choix intéressant, que vous pouvez appeler sous-pantalon si le fait de porter des collants à moto vous rebute.

Collants BowTex : Pour rouler protégé en restant discret

Collants (ou sous-pantalon) moto et scooter BowTex en kevlarSi vous découvrez aujourd'hui la marque BowTex, c'est normal, elle n'a que quelques semaines, même si Robert Souery développe ces collants en Kevlar depuis plusieurs mois. Insatisfait des jeans dédiés à la pratique du deux-roues motorisés, ce Bruxellois de 28 ans cherchait comment se déplacer sur son Café Racer sans se départir de ses vêtements préférés. L'idée de placer au plus près de la peau les protections contre les chocs mais aussi contre l'abrasion et les brûlures a alors fait son chemin pour devenir le BowTex. Ces collants se composent d'un tissu mêlant le coton, un textile anti-feu et de l'aramide (vrai nom du kevlar) ainsi que d'empiècements en pur kevlar. En évitant d'utiliser du kevlar sur l'intégralité des collants, BowTex assure qu'ils restent à la fois souples, respirants et ne provoquent aucune démangeaison (ce que le pur kevlar provoque immanquablement.). La surcouche en kevlar est présente sur les zones les plus exposées en cas de chute : fesses, hanches et genoux, comme c'est souvent le cas sur les jeans moto.

Kevlar contre l'abrasion et d3o pour les coques

Collants (ou sous-pantalon) moto et scooter BowTex en kevlarCes empiècements, placés à l'extérieur afin de ne pas être désagréables contre la peau, peuvent être secondés par des coques optionnelles en d3o pour les genoux et les hanches. L'avantage de cette matière polymère rhéoépaississante est de rester très souple en usage courant. De quoi assurer une discrétion maximale sous des vêtements conventionnels. Car c'est bien le but des collants BowTex : en dissociant la protection du vêtement, ils autorisent le port d'un pantalon "non-moto" sans se mettre en danger en cas d'accident. Ceux qui veulent rouler avec leur jean fétiche ou ont besoin d'aller à un rendez-vous d'affaires en pantalon de costume auront rapidement saisi l'intérêt de la chose.

Fabriqués en Belgique et disponibles du S au XXL, les leggings en kevlar BowTex s'affichent à 120 € sur le site du fabricant. BowTex a fait le choix de ne pas livrer les coques de série. Si ce choix peut se comprendre vu que les collants peuvent être utilisés dans différents sports, nous n'imaginons pas conseiller de rouler sans les protections de genoux, ce qui fait passer le tarif à 145 € (comptez 165 € avec les hanches pourvues de d3o). Un prix qui s'approche alors de certains jeans moto, qui n'offrent pas un cadre d'utilisation aussi large. BowTex a ici le mérite d'offrir un choix qui n'existait pas aux motards et scootéristes, principalement urbains.

Mise à jour du 2 octobre 2015 : BowTex étant à présent officiciellement distribué par Accessoires-Diffusion, les tarifs ont évolué. Le sous-pantalon passe à 168 € et les coques à 45 €.

Pour rappel, les motards et scootéristes belges (au guidon ou passagers) doivent, depuis le 1er septembre 2011, porter « des gants, une veste à manches longues et un pantalon ou une combinaison ainsi que des bottes ou des bottillons qui protègent les chevilles. »

Présentation publiée le vendredi 03 avril 2015 par Ludovic Vidal

Vos commentaires