Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Tapis de réservoir Bagster Kawasaki Z900RS

Présentation

Bagster n'a pas cessé de produire les tapis de réservoir qui ont fait sa renommée. Pour 2019, la marque française s'intéresse à la Kawasaki Z900RS, pour transporter quelques affaires, protéger la peinture et s'épargner le sac à dos lors des trajets urbains ou des virées du week-end.

Tapis de réservoir Bagster pour Kawasaki Z900RSAvec la Z900RS, Kawasaki a sans nul doute réussi à proposer la moto moderne la plus proche de l'esprit rétro qu'elle doit incarner aux yeux des clients visés. Mais cette nostalgie ne doit pas empêcher ceux qui l'utilisent au quotidien de vouloir l'utiliser pour transporter quelques affaires dans une sacoche de réservoir ou de vouloir protéger ce dernier des agressions de la vie courante à moto. Car si Bagster dispose d'un système se clipsant sur la trappe à essence, seul un tapis vient couvrir le réservoir afin de le garder intact au fil du temps.

Tapis de réservoir Kawasaki Z900RS : Pour le quotidien

Tapis de réservoir Bagster pour Kawasaki Z900RSComme tous les tapis de réservoir conçus par Bagster, celui ci se fixe à la moto par l'intermédiaire de large sangles. Ici, elles passent autour du cadre à l'avant de la selle et de la colonne de direction sans oublier de venir se fixer sur la partie inférieure du réservoir. Une fois équipé, ce dernier peut donc accueillir les sacoches Bagster, permettant de bénéficier d'une capacité d'emport appréciable, et bien souvent d'un lecteur de carte. Pour les balades et trajets urbains où le sac à dos n'est pas souhaité (ni souhaitable d'ailleurs, comme nous le rappelait Patrick Pelloux). Conçu en tissu enduit de PVC et doublé d'une mousse de 5 millimètres d'épaisseur, le tapis protègera également le réservoir des rayures et petits chocs.

Le tapis de réservoir Bagster pour Kawasaki Z900RS existe en noir/rouge et en noir/vert, au tarif de 149,99 €.

Tapis de réservoir Bagster pour Kawasaki Z900RS

Présentation publiée le mercredi 24 octobre 2018 par Ludovic Vidal

Vos commentaires