Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Veste Belstaff Snaefell

Présentation

Look classique, voire intemporel, de saharienne avec un textile épais et des empiècements intérieurs de velours et de cuir : la recette de Belstaff marche encore sur la nouvelle veste Snaefell. Dommage que la protection ne soit pas complète et que le tarif fasse frémir.

Veste moto Belstaff SnaefellFidèle à l'image d'aventure qui l'a marquée dès ses débuts, la firme Belstaff vient d'annoncer l'arrivée de la veste Snaefell. Alors que ses premiers modèles ont forgé leur réputation dans les sables du désert, Belstaff choisit ici le nom de glaciers islandais pour cette veste en Cordura très épais. Une autre invitation au voyage mais avec des restrictions. Ne serait-ce que budgétaires car le tarif, comme toujours, la réserve à une élite.

Veste Belstaff Snaefell : Look classique, cordura moderne, dorsale absente

Veste moto Belstaff SnaefellL'histoire de Belstaff débute loin de la moto puisque la marque fournissait des sahariennes en coton ciré à l'armée coloniale britannique. Quelques années plus tard, on retrouve les vestes Belstaff, au look inchangé, sur les épaules de Che Guevara ou Steve McQueen. Il n'en faudra pas plus pour assurer à la marque un rayonnement médiatique mondial. La marque profite aujourd'hui de son héritage historique et de son image rétro. La preuve avec cette veste Snaefell, longue et arborant 4 poches et une large ceinture, comme de nombreux autres modèles de la gamme. Belstaff utilise ici du Cordura 1 000 deniers. Une épaisseur conséquente, à même de bien protéger des intempéries et de l'abrasion. Pour le confort, on trouve du cuir à l'intérieur des poignets et en bordure du col (dont l'intérieur est en velours côtelé), ainsi qu'une doublure amovible pour les roulages hivernaux. Un bel équipement qui explique en partie le tarif élevé mais peine à faire oublier l'absence de dorsale, difficilement explicable sur du haut de gamme et sur une veste dite "aventure". La dorsale est dorénavant fournie.
Du côté de la pluie, rien à craindre puisque les coutures sont soudées et que les zips de ventilation sont étanches, tout comme les poches extérieures. Et pour un maintien optimal, une sangle d'entrejambes est fournie pour que la veste reste en place même en cas d'utilisation sur les chemins, qu'on parcourt autant assis que debout sur les repose-pieds.

Disponible en deux coloris et du S au 3XL, la veste Belstaff Snaefell dispose d'une fiche technique attrayante malgré des oublis plus que surprenants au niveau des protections. La nostalgie et l'envie de se différencier justifiant sans doute un prix public de 995 €. La concurrence propose, pour des tarifs inférieurs, des vestes réellement taillées pour l'aventure, plus polyvalentes. Mais, il est vrai, moins discrètes quand il s'agit de déambuler dans les beaux quartiers.

Présentation publiée le mercredi 24 septembre 2014 par Ludovic Vidal

Vos commentaires