Le magazine d'actualité de l'équipement moto et scooter

Le flux RSS de l'Equipement.fr

Veste Belstaff Trialmaster

Présentation

Look intemporel de saharienne avec un coton enduit comme sur les premiers modèles : la recette de Belstaff marche encore sur la nouvelle version de la veste Trialmaster. Dommage que la protection hivernale soit optionnelle.

Veste moto Belstaff TrialmasterFidèle à l'image d'aventure qui l'a marquée dès ses débuts, la firme Belstaff vient d'annoncer l'arrivée de la version 2017 de la plus iconique de ses vestes : la Trialmaster. Conforme aux premiers modèles qui ont forgé la réputation de la marque, la Trialmaster est taillée dans du coton huilé. Le look en devient reconnaissable au premier regard tandis que la résistance à l'eau devrait en profiter. Une invitation au voyage mais avec des restrictions. Dont une assez surprenante, pour l'hiver.

Veste Belstaff Trialmaster : Coton huilé pour un classicisme britannique

Veste moto Belstaff TrialmasterL'histoire de Belstaff débute loin de la moto puisque la marque fournissait des sahariennes en coton ciré à l'armée coloniale britannique. Quelques années plus tard, on retrouve les vestes Belstaff, au look inchangé, sur les épaules de Che Guevara ou Steve McQueen. Il n'en faudra pas plus pour assurer à la marque un rayonnement médiatique mondial. La marque profite aujourd'hui de son héritage historique et de son image rétro. La preuve avec cette veste Trialmaster, longue et arborant 4 poches et une large ceinture, comme de nombreux autres modèles de la gamme. Belstaff utilise ici du coton enduit. Une matière à même de bien protéger des intempéries et de l'abrasion.

Deux doublures hiver, mais en option

Veste moto Belstaff TrialmasterPour le confort, on trouve du velours côtelé à l'intérieur des poignets et en bordure du col. Du côté de la pluie, rien à craindre puisque les coutures sont soudées et qu'une membrane respirante laminée est présente. Les coques de coudes et d'épaules sont fournies mais la dorsale reste à la discrétion de l'acheteur. Dommage à ce niveau de prix. D'autant plus que la doublure pour l'hiver est elle aussi optionnelle. Belstaff met en avant le choix possible entre deux modèles ouatés, pouvant être portés à part : le gilet Lambfell ou la version à manches Coventry. Un achat obligatoire pour ceux qui voudront rouler en dehors de l'été.

Disponible du S au 3XL, la veste Belstaff Trialmaster dispose d'une fiche technique attrayante malgré les oublis listés ci-dessus. La nostalgie et l'envie de se différencier justifiant sans doute un prix public de 595 €. Un tarif auquel il faudra ajouter entre 150 et 195 € pour la doublure chaude. La concurrence propose, pour des tarifs inférieurs, des vestes réellement taillées pour l'aventure, plus polyvalentes. Mais, il est vrai, moins chargées d'histoire et plus banales pour les "rides" des amateurs de machines néo-rétro.

Présentation publiée le lundi 19 décembre 2016 par Ludovic Vidal
Dernière modification le mardi 20 décembre 2016

Vos commentaires